Ludger Lohmann – extraits de l'Art de la Fugue

L’Orgue en Festival 2024

Date : 21 juil. 2024 17:00
Âge recommandé : dès 6 ans
Entrée libre, collecte à la sortie
Plus d'infos
sur monbillet.ch

Dans le cadre de l'Orgue en Festival 2024, les Concerts de Romainmôtier présentent en concert Ludger Lohmann, organiste, qui interprètent des extraits de l'Art de la Fugue de Jean-Sébastien Bach.

Depuis sa parution sous forme imprimée, plus d'un an après la mort de Jean-Sébastien Bach, l'Art de la fugue a suscité des énigmes. Bach n'a pas pu l'achever, il est mort pendant la phase d'achèvement, mais il était encore partiellement impliqué dans l'impression. La date du début de son travail n'est pas claire. Les huit premières fugues figurant dans l'autographe conservé sont datées de 1740-42 sur la base de l'écriture (étant donné qu'il s'agit d'une écriture au propre, la composition pourrait toutefois avoir eu lieu plus tôt), d'autres pièces ont été ajoutées jusqu'en 1746.

Cette version autographe ne contient cependant que 14 pièces (12 fugues et 2 canons). Au cours de la préparation de l'impression en 1749, Bach a élargi le recueil à 18 mouvements (14 fugues et 4 canons). On peut imaginer qu'il était destiné (comme l'Offrande musicale) à la cour de Potsdam, avec laquelle Bach était en contact étroit depuis que son fils Carl Philipp Emanuel y était employé. Dans cette supposition se trouve également une explication hypothétique pour les éléments de style français qui surprennent quelque peu dans un recueil de fugues : Frédéric le Grand était un grand amateur du style français. Même la rupture de la dernière fugue pourrait ainsi être expliquée comme intentionnelle, car à Berlin à cette époque, dans le cadre de l'étude de l'art et de l'architecture antiques, le fragmentaire acquérait une actualité esthétique, par exemple sous la forme de la fugue.

Plus d'informations sur Ludger Lohmann: ludgerlohmann.de


Les Concerts de Romainmôtier

«L’abbatiale est un lieu magnifique où l’on a envie de chanter!» C’est Michel Corboz qui l’affirma, en 1964, après son tout premier concert à Romainmôtier. Il est vrai que rares sont les édifices dont les murs existaient déjà lorsque toutes ces musiques ont été composées. Ce n’est donc pas un hasard si un petit groupe de passionnés programme avec ferveur, depuis bientôt 60 ans, des cycles musicaux de haut vol dans la petite cité du Jura-Nord vaudois. Dédiés aux musiques vocales ou instrumentales au printemps et en automne, et à la musique d’orgue en été, les Concerts de Romainmôtier attirent toute l’année des milliers de curieux et de mélomanes dans la fameuse abbatiale, pour applaudir les ensembles les plus réputés de la région et de l’étranger. Ils sont animés par une trentaine de bénévoles, dont les membres du comité.

concerts-romainmotier.ch


Informations pratiques

À 16h: en plus du concert à l’Abbatiale, l’organiste invité fait une brève présentation de l’orgue Alain, à la Grange de la Dîme, ou de l’orgue Tagliavini, à la chapelle Saint-Michel.
Durée env. 30 min. – Entrée libre
À 17h: concert à l'Abbatiale.

Votre soutien

En cinquante ans d’existence, l’Association des Amis de Romainmôtier, composée uniquement de bénévoles, a organisé près de sept cents concerts et accueilli quelques cent-trente mille mélomanes. En adhérant à l'association, vous lui apportez votre soutien et lui assurez sa pérennité.