Peter Waldner, orgue (Innsbruck), Rebeka Rusò, viole de gambe (Bâle)

De la joie de vivre

Date
12 août 2018, 17:00
Durée
1h20
Âge recommandé
dès 10 ans

Entrée libre, pas de réservation.
Collecte recommandée, prix indicatif: 25.–

De la joie de vivre – Musique baroque allemande pour viole de gambe et orgue.
Œuvres de D. Buxtehude, A. Kühnel, G. Böhm, G.P. Telemann, J.S. Bach, G.F. Händel.


Programme

Dieterich Buxtehude (um 1637 - 1707)
Praeludium en sol mineur BuxWV 149
August Kühnel (1645 - um 1700)
Aria X. Herr Jesu Christ, du höchstes Gut, pour viole de gambe et orgue
Georg Böhm (1661 - 1733)
Vater unser im Himmelreich
Georg Philipp Telemann (1681 - 1767)
Sonata en re majeur TWV 40:1, pour viole de gambe, Andante - Vivace - Rezitativ - Arioso/Andante - Vivace (15. & 16. Lektion, "Der Getreue Music-Meister" – Hamburg, 1728)
Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)
Nun freut euch, lieben Christen g’mein BWV 734
Georg Friedrich Händel (1685 - 1759)
Fantaisie en do majeur
Johann Sebastian Bach (1685 - 1750)
Sonata en sol majeur BWV 1027, pour viole de gambe et orgue, Adagio - Allegro ma non tanto - Andante – Allegro moderato

Peter Waldner

Peter Waldner, né le 13 janvier 1966 dans le Sud-Tyrol, a étudié la musicologie et la littérature allemande à l'Université d´Innsbruck, ainsi que le clavecin, l'orgue et le piano au Conservatoire d'Innsbruck. En 1990, il obtient une Maîtrise de musicologie, puis successivement, en 1991 le diplôme de concert d'orgue, en 1992 le diplôme de professeur d'orgue et de piano, en 1994 le diplôme de concert et d'enseignement de clavecin.

De 1992 à 1995, Peter Waldner poursuit ses études et se perfectionne au clavecin auprès de Gustav Leonhardt à Amsterdam, sur les orgues historiques avec Kees van Houten à Helmond et Hans van Nieuwkoop à Amsterdam, Haarlem et Alkmaar, au clavicorde et à l'orgue auprès de Jean-Claude Zehnder à la "Schola Cantorum" à Bâle. Parallèlement, il suit de nombreuses master-classes dans toute l'Europe avec Gustav Leonhardt, Jean-Claude Zehnder, Luigi Ferdinando Tagliavini, Harald Vogel, Kenneth Gilbert, Pierre Hantai et Daniel Roth.

Actuellement, Peter Waldner est organiste titulaire de l'Eglise du Gouvernement du Tyrol Mariahilf à Innsbruck et directeur artistique de la série de concerts de musique ancienne "Innsbrucker Abendmusik". Il est le fondateur de l'ensemble tyrolien de musique ancienne "vita & anima" et enseigne le clavecin et l'orgue au Conservatoire d'Innsbruck.

Peter Waldner se consacre intensivement à la recherche sur l'interprétation de la musique ancienne et porte un intérêt très vif aux instruments historiques. Il se passionne particulièrement pour la musique de Jean-Sébastien Bach. Il donne de nombreux concerts d'orgue et de clavecin en Autriche, en Allemagne et dans différents pays d'Europe dont la France, principalement en soliste. Il a participé et s'est produit dans de nombreuses émissions de radio et de télévision en Autriche, Italie et Hollande. De plus, il a joué avec les ensembles de musique ancienne renommés et est lauréat de plusieurs prix.

Rebeka Rusó

Rebeka Rusó est née à Bratislava, dans une famille de musiciens. Elle étudie la viole de gambe auprès de Wieland Kuijken, au Conservatoire royal de Bruxelles et poursuit sa formation auprès de Paolo Pandolfo, Christophe Coin et Jordi Savall. Elle remporte en 1997 le premier concours international de viole de gambe « Bach-Abel » de Köthen, et compte parmi les meilleurs violistes de sa génération.


Au sein d’ensembles reconnus : La Petite Bande, Hespérion XXI,  Le Parlement de Musique, La Chapelle Rhénane, Musica Fiorita, Marais Consort et Labyrinto – avec lesquels elles se produit aussi en soliste, elle a joué dans les festivals de musique ancienne du monde entier et participé à des dizaines d’enregistrements dont plusieurs ont reçu un Diapason d'Or. Elle enseigne à la Schola Cantorum Basiliensis ou elle transmet à ses élèves, amateurs ou professionnels, tout son amour et sa passion pour son instrument.
 Son premier enregistrement soliste, Touch me lightly (sorti en 2008 chez PanClassics), s’inspirait des affinités entre la viole de gambe et le luth. Un second CD, consacré au répertoire préclassique (avec Sebastian Wienand au pianoforte) est sorti en 2011 et a reçu de nombreuses distinctions.


À 16h00 : présentation de l’orgue Jehan Alain.