Jeanne Gollut, flûte de pan et Benjamin Righetti, orgue

Œuvres de A. Vivaldi, G.F. Haendel, J.L. Krebs, B. Bartok, J. Alain

Date
13 août 2017, 17:00
Durée
1h20
Âge recommandé
dès 10 ans

Entrée libre, pas de réservation.
Collecte recommandée, prix indicatif: 25.–

Œuvres de J.S. Bach, G.F. Haendel, J. Alan, J.L. Krebs, M. Tirabosco, J. Rutter, B. Bartok.

Jeanne Gollut
flûte de pan
Benjamin Righetti
orgue

Jeanne Gollut

Passionnée par son instrument depuis son plus jeune âge, Jeanne Gollut choisit de faire de la musique son métier et suit des études professionnelles à la HEMU de Lausanne et à la Société Suisse de Pédagogie Musicale. Elle obtient, avec mentions, un Diplôme d’Enseignement puis un Diplôme de Virtuosité. Actuellement, elle partage son temps entre sa carrière de concertiste et l’enseignement de son instrument au Conservatoire de musique de Montreux-Vevey-Riviera.
Ses nombreuses collaborations avec des musiciens talentueux lui permettent d’aborder un large éventail de styles musicaux et de mettre en valeur un instrument souvent considéré comme exclusivement folklorique ; elle propose des programmes éclectiques allant de la musique baroque aux compositions contemporaines, en passant par les musiques traditionnelles, le jazz, l'improvisation en formations diverses. Par ailleurs, elle participe à de nombreux projets ponctuels, notamment avec le Quatuor Sine Nomine, le Quintette Eole, l’organiste Benjamin Righetti. Elle est souvent invitée à se joindre à de petits ensembles instrumentaux lors de créations originales pour chœurs et se produit en tant que soliste avec divers orchestres suisses. Sa rencontre avec la harpiste Julie Sicre a donné naissance à un premier disque, Arpane, très bien accueilli par la critique.
Déterminée à valoriser l’image de son instrument, Jeanne Gollut œuvre pour faire connaître la flûte de Pan auprès du public et des compositeurs ; Michel Hostettler, Dominique Gesseney-Rappo, Stéphane Borel ont déjà écrit pour elle, et les succès de ces partitions originales encouragent d’autres compositeurs à écrire pour la flûte de Pan. D’autre part, plusieurs projets artistiques innovants sont en préparation, avec la perspective réjouissante de voir la flûte de Pan intégrer des orchestres et des petits ensembles de musique de chambre.

Benjamin Righetti

Trentenaire surdoué, inventif (Le Temps), l’un des organistes les plus brillants de sa génération (Revue musicale de Suisse romande), un interprète immensément talentueux (Diapason), Benjamin Righetti est l’organiste titulaire de Saint-François et professeur au Conservatoire et à la Haute École de Musique de Lausanne. Né en Suisse en 1982, tous les instruments à clavier le passionnent : piano, orgue, clavecin, clavicorde ou pianoforte. Instrumentiste inclassable ou justement authentique organiste ? C’est en tout cas à l’orgue qu’il a été lauréat des plus prestigieux concours internationaux (Concours Suisse de l’orgue, Bruges, Tokyo-Musashino, Freiberg, Chartres et Paris) et qu’il a déjà donné plus de 500 concerts de par le monde. Ses enregistrements J. S. Bach, F. Liszt, C. Franck, J. Brahms et F. Mendelssohn ont été salués par la critique internationale.


À 16h00 : présentation de l’orgue Jehan Alain par Benjamin Righetti.